Altruisme, sacrifice, cause supérieure

 

 

Ref : Néo-tech

L’altruisme est une moralitée basée sur la prémisse philosophique que l’homme vit pour les autres… que la vie et la propriété de l’homme sont disponibles pour être sacrifiés à des causes « supérieures » comme par exemple : le bien commun,la « pureté », la société, le pauvre, le parti, Dieu, le pays, l’Europe, le monde. Cette doctrine en pratique produit une société malveillante dans laquelle les individus sont en relation en terme de « qui se sacrifie pour qui ». La force, l’obligation, deviennent les facteurs qui décident. Le sacrifice est contraire  à la nature de l’homme, à ses besoins rationnels, à son bonheur.

Dans les mots de tous les altruistes, on retrouve la technique de manipulation qui fait appel au sacrifice de soi, à la privation « temporaire », à des promesses éternelles. Tous les altruistes cherchent un monde irréel basé sur des émotions et des superstitions… un monde libéré de la réflexion et de l’effort. L’altruiste parasite inflige de la culpabilité à sa victime pour lui soutirer quelque chose (argent, pouvoir, aide….)

L’utilisation de la « cause supérieure » est ce qui permet de justifier le sacrifice. Psychologiquement et philosophiquement, cela implique que l’individu n’est rien, que son sacrifice pour la grande cause est ce qu’il y a de plus noble. Le comportement de la personne victime est l’obéissance et la soumission aveugle.

En comprenant comment fonctionne cette technique, vous éviterez les influences négatives de ceux qui veulent abuser de vous.

Le film « l’Aveu » est un bon exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *