Les arguments athéistes du Baron d’Holback

Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach, né le 8 décembre 1723 à Edesheim1 et mort le 21 janvier 1789 à Paris, est un savant et philosophe matérialiste d’origine allemande et d’expression française.

D’Holbach est l’un des premiers auteurs ouvertement athées (Jean Meslier fut sans doute son unique prédécesseur), sans concession à un déisme (Voltaire) ou à un panthéisme. Il meurt à quelques mois de la prise de la Bastille, alors qu’il est un des acteurs du siècle des Lumières.

À partir de 1760, il commence à rédiger des ouvrages philosophiques, souvent sous un nom d’emprunt ou sous celui d’un mort (Jean-Baptiste Mirabaud, secrétaire perpétuel de l’Académie, abbé Bernier, Boulanger, etc.) pour éviter les ennuis avec le pouvoir, car ses écrits sont anticléricaux, antichrétiens et explicitement athées, matérialistes et fatalistes (c’est-à-dire qu’il pense que la nécessité est à la base des actions des hommes, comme elle est à la base du « mouvement » de la nature).

Quelques extraits et citations :

« Pour peu qu’on y réfléchisse, on trouvera que les Prêtres sont parvenus à persuader aux hommes que les choses les plus essentielles pour eux sont celles qu’il leur est impossible de comprendre : de là vient la Foi, qui n’est jamais que la confiance implicite et illimitée que les hommes ont dans leurs Prêtres, confiance qui suppose un renoncement à la raison souvent fatal à la société….

Un être (divin) qui rassemble autant de contradictions est un être dont l’existence, en tant que divinité, est totalement impossible puisqu’il est à la fois :

  • très bon et très cruel,
  • très puissant et très faible,
  • immuable et changeant,
  • parfaitement intelligent et sans raison,
  • ordonné et désordonné,
  • juste tout en étant injuste,
  • habile et maladroit…

Que l’on attribut une qualité à cet être et aussitôt elle est contredite par les effets négatifs de cette cause. Les  cContradictions relevés par le Baron d’Hoback :

 

  • « Comment expliquer qu’un être suprême bon, sage, équitable, puissant dirigeant la nature produise un monde rempli de folies, de misère, de crimes de désordre, des choses qu’il pourrait facilement empêcher ou faire disparaître ! »
  • « L’homme est à l’image de Dieu, mais Dieu n’a pas les défauts de l’homme !
  • « Dieu est omniscient  mais l’homme ne l’est pas… alors qu’il est à son image ! L’on peut en conclure que Dieu ne l’a pas voulu ou n’a pas pu. Cela implique  qu’il est mauvais ou impuissant ! »
  • « Dire que la nature est inexplicable sans un Dieu, revient à trouver une cause encore plus incompréhensible en l’expliquant avec Dieu. »
  • « Si Dieu agit pour un objectif pour lui-même, ou quelqu’un d’autre => cela implique qu’i l y a eu un temps ou il n’avait pas ce qu’il désirait => il a souhaité l’obtenir => ce qui fait de lui un nécessiteux… »
  • « Affirmer que les attributs divins sont au-delà de la compréhension humaine c’est convenir que Dieu n’est pas fait pour les hommes ! »
  • « Un Dieu universel aurait révéler une religion universelle ! Pourquoi il y a autant de religions sur la terre ? »
  • « Prier pour lui demander de faire cesser un mal, une injustice c’est essayer de mettre un terme à ce qu’il a décidé antérieurement ; implorer l’aide de Dieu dans les calamités, c’est s’adresser à l’auteur même de ces calamités pour lui demander qu’il rectifie son projet qui ne s’accorde pas avec nos intérêts ! »
  • Un despote n’est pas un Dieu. Un dieu qui s’arroge le droit de faire le mal serait un tyran ; un tyran n’est pas un modèle pour les hommes !
  • « Si l’on dit que les calamités, les maladies, les famines, les guerres sont les moyens que Dieu utilise pour punir les hommes mauvais. Cela autorise à croire à un Dieu juste et bon. Mais nous voyons ces fléaux tombés indistinctement sur les bons et les méchants, les croyants et les athées…. comment trouver de la justice dans ce procédé ? »
  • Prenez exemple sur Dieu nous dit-on ! Mais on ne peut pas prendre pour exemple un être inconstant ! Si il est l’auteur de tout il est l’auteur du bien et du mal, de l’ordre et du désordre, de la richesse et de la pauvreté… toutes ces choses qui ne peuvent pas se produire sans sa permission !
  • La plupart des croyants pensent que Dieu, sans cesser d’être bon, a le droit d’infliger de grands maux (guerre, famine, épidémie). Mais quel bien réel peut-il résulter des ces catastrophes ?
  • Pourquoi un Dieu qui sait tout aurait besoin de tester les hommes ? Un Dieu qui punit les fautes qu’il aurait pu empêcher est un être qui manque de sagesse et de bonté.
  • Un Dieu juste ,ne punirait pas l’Homme qu’il sait faible puisque c’est lui qui l’a créer ! Et alors qu’il avait la possibilité de le rendre parfait.
  • Dieu étant présent en l’homme, si celui-ci commet une faute par conséquent Dieu en commet une !

Contradictions sur le fait que dieu est immuable :

  • Dieu est immuable. Pourquoi le monde est-il instable ?
  • Si Dieu changeait les choses, il ne serait pas immuable : on pourrait penser qu’il est inconstant et imprévoyant, et peu sage, dans la 1ere version de ces choix.
  • Si ce sont les péchés des hommes qui force Dieu à les punir. Alors il n’est pas immuable,puisqu’il change de conduite en fonction d’eux !
  • Si l’ordre des choses dans la Nature prouve l’intelligence et le pouvoir de Dieu. En toute logique, le désordre devrait prouver la faiblesse, l’instabilité, la déraison de Dieu.
  • Dieu est partout, et rien ne se fait sans lui, cela veut dire qu’il est l’auteur du désordre et du chaos dans la nature, et également l’auteur de la confusion dans l’esprit de l’homme au moment ou il pèche : si Dieu est partout=> cela implique il est en moi =>si il est en moi => il pèche avec moi=> si il pèche avec moi => il s’offense lui-même.
  • Si vous me dites que les voies de Dieu sont impénétrables, dans ce cas il m’est impossible de juger si Dieu est intelligent.
  • Un Dieu bon aurait eu l’intelligence de ne pas créer un monde qui ne serait pas d’une absolue perfection !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *