Citations du mois de mars

« Jean Calvin, ayant le pouvoir à Genève, a inauguré la torture humaine. Voltaire a aboli la torture en France. L’homme qui a supprimé la torture, si la religion chrétienne est vraie, Dieu le torture maintenant en enfer, et l’homme qui a inauguré la torture sur terre, est maintenant un ange glorifié dans le ciel. Il y a quelque chose qui ne va pas ! »
Pour ma part, je ne crois pas qu’il y ait un être infini à qui nous devons quoi que ce soit. La raison pour laquelle je dis cela, c’est que nous ne pouvons avoir aucun devoir envers un être qui ne demande rien – à un être que nous ne pouvons pas aider, à un être dont le bonheur ne peut pas augmenter. Si Dieu est infini, nous ne pouvons pas le rendre plus heureux que lui. Si Dieu est infini, nous ne pouvons ni donner, ni il ne peut recevoir. Tout ce que nous faisons, ou ne faisons pas, ne peut, à un moindre degré, affecter un Dieu infini ; par conséquent, aucune relation ne peut exister entre le fini et l’infini, si par relation on entend des devoirs et des obligations réciproques.

 

Robert Ingersoll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *