Elargissez votre vision du monde

 

L’article « Neo-Tech, The Philosophical Zero » de Ray Kotobuki explique le concept géoocentrique par rapport au concept héliocentrique.

Historiquement, les gens regardaient le ciel et voyaient le soleil tourner autour de la terre pendant la journée et les étoiles tourner autour de la terre la nuit. Ainsi, ils croyaient en un univers géocentrique, c’est-à-dire que la terre était le centre de l’univers et que le soleil et les étoiles entouraient la terre. Ces gens regardaient juste ce qui était devant eux. Ils utilisaient seulement leurs percepts. Cela contraste avec un mode de pensée héliocentrique. Le mode héliocentrique implique de penser dans des concepts de grande envergure et d’intégrer plusieurs variables à la fois. Le penseur héliocentrique, à travers l’observation et les tests scientifiques, comprend la perspective plus large que la terre tourne autour du soleil, qui à son tour tourne autour du centre de la galaxie. Mais, pour saisir ce concept héliocentrique plus large, il faut aller au-delà de ses perceptions ; cela nécessite une réflexion intégrée. La pensée intégrée pousse l’esprit, au-delà d’un mode de pensée limité à la perception, dans un mode de pensée conceptuel illimité.

La découverte du concept héliocentrique a supprimé les limitations qui, pendant des siècles, ont étouffé les progrès de l’astronomie et de la navigation. La science a pu enfin progresser dans ces domaines de connaissances. Cependant, de tels progrès n’auraient jamais pu commencer si le  concept, faux, géocentrique de l’univers n’avait pas été éliminé. Ce n’était pas facile. Galilée a été emprisonné pour avoir fait la promotion du concept héliocentrique.

En employant une pensée intégrée de type héliocentrique, une personne peut sortir des pièges de la stagnation. La pensée intégrée, héliocentrique, pousse l’esprit dans de toutes nouvelles dimensions.

L’analogie du petit village religieux

Pour illustrer davantage la nature ouverte de la pensée intégrée de type héliocentrique par opposition à la nature restreinte de la pensée perceptuelle de type géocentrique, imaginez le scénario suivant.

C’est le début des années 1800. Vous êtes né dans une petite ville religieuse de la campagne de Pennsylvanie. La culture et les connaissances de votre ville sont dominées/contrôlées par un prédicateur ardent qui induit la culpabilité originelle du péché, avec ses sermons, en chacun. Il attaque tous les progrès de la science, de la philosophie et de la culture en disant que c’est le travail de Satan. Votre ville est pleine de préjugés étouffants et de notions préconçues.

Vous n’êtes pas heureux dans une telle atmosphère. Vous sentez que votre potentiel est limité. Puis, un jour, vous voyagez loin de votre petite ville pour la première fois. Vous voyagez dans la grande ville de Philadelphie. Quand vous arrivez à Philadelphie, votre esprit est choqué. La ville est si vaste, si différente. Les nouvelles idées, la culture, la philosophie, les progrès scientifiques circulent librement partout. Soudainement, ce prédicateur tout-puissant, fermé d’esprit qui a dominé votre vie, qui a contrôlé votre destin, à la vie à la mort, dans votre petite ville, devient impuissant, insignifiant. Vous réalisez pour la première fois qu’il y a tout un monde en dehors de votre petite ville et de ses préjugés étouffants. Vous réalisez maintenant que vous pouvez simplement rire de ce prédicateur ridicule et oppressant votre vie. Dans la grande ville, votre esprit est libre d’atteindre son plein potentiel. Vous expérimentez un relâchement excitant.

Une situation similaire existe pour beaucoup de gens aujourd’hui, mais sur une échelle beaucoup plus large. Ils sont limités a un seul choix. Ils ne se rendent pas compte qu’ils peuvent entrer dans une vaste et nouvelle dimension d’opportunité, d’excitation et de richesse du monde.

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *