Les erreurs de jugement – Discours de Charlie Munger – bande son

Pour les lecteurs du blog qui ne comprennent pas l’anglais, la discussion parle dune vingtaine de biais cognitifs, de tendances psychologiques et d’erreurs de jugement qui nous font prendre de mauvaises décisions. Je les ai résumées ici, avec quelques commentaires de Charlie Munger.

Influence par simple association de type Pavlov :
Nous pouvons être facilement manipulés par de simple association entre une émotion (positive ou négative) et un produit, un groupe de personnes, de la qualité d’un produit, de la publicité, etc.
Exemple : Coca-cola veut être associé à des musiques, des jeux olympiques, des évènements mondieux et non à un enterrement d’un président de la république.

Les trois quarts de la publicité sont du pur Pavlov, pensez à la pureté de l’association, prenez Coca-Cola, dont nous sommes le plus grand actionnaire, Les Jeux Olympiques, la musique, vous le nommez. Coca-cola ne veut pas être associés aux funérailles des présidents. L’association fonctionne vraiment … à un niveau subconscient, ce qui le rend très insidieux. Les Perses ont vraiment tué le messager qui a apporté Les mauvaises nouvelles (association information/porteur de nouvelles). Croyez-vous que ça n’existe plus ?

Pavlov avait tous ces chiens dans des cages, ils avaient tous été conditionnés à des changements de comportements, et la grande inondation de Leningrad est survenue et l’eau est parvenue jusqu’à un chien dans une cage. Et le chien a eu le niveau de stress, que vous pouvez imaginer, qu’ un chien puisse jamais avoir. L’eau a reculé à temps et quelques chiens ont été sauvés, et Pavlov a noté qu’il y avait eu un renversement total de leur personnalité conditionnée. Et étant le grand scientifique qu’il a été, il a passé le reste de sa vie à donner des stress nerveux aux chiens, et il a appris beaucoup de choses que je considère comme très intéressantes. »

La sur-réponse aux récompenses et punitions :
Le pouvoir qu’ont les incitations et les dissuasions sur les actions des autres ne peut pas être trop surestimé. Munger dit que cela devrait être évident, mais tant de gens ne comprennent pas combien les incitations sont importantes pour façonner la motivation des gens pour accomplir une tâche. Les incitations et les dissuasions sont extrêmement importantes pour changer de comportement.

Il suffit de suivre les maximes de Benjamin Franklin :
« Si vous voulez persuader, faites appel à l’intérêt et non pas à la raison »
« Ne pensez jamais à autre chose quand vous pensez au pouvoir des incitations. »
« Les incitations triompheront presque toujours de tout devoir moral »
« La règle la plus importante dans la gestion est  » Trouvez les incitations justes « ‘
« Le mauvais comportement est une habitude qui s’est formée quand elle a été récompensée. »

Anecdote : «Je crois que je suis dans dans le top 5 des gens de ma génération qui ont compris la puissance des incitations, et toute ma vie je les ai sous-estimé. Il ne se passe jamais une année, ou il n’y a pas une surprise qui pousse la limite des incitations un peu plus loin – Charles Munger.

Erreur de jugement due à la tendance à aimer :
Les êtres humains ignorent les défauts des personnes, produits ou entreprises, si ils ont de l’amour, du goût ou de l’admiration pour eux. Ils ont donc tendance à favoriser les personnes, les produits et les actions simplement associés à l’objet de son affection (voir plus loin tendance association du type Pavlov)
Selon Charlie Munger, l’homme est né pour aimer et aimer, et la plus forte tendance innée à l’amour est celle d’une mère pour son enfant.

Exemple : « Si vous allumez la télévision, vous verrez des mères de criminel qui pensent que leurs fils sont innocents. La réalité est trop douloureuse à supporter alors elles la déforment jusqu’à ce qu’elle soit supportable. Nous le faisons tous dans une certaine mesure. C’est une erreur de jugement psychologique commune qui cause des problèmes terribles. « 

Erreur de jugement due à la tendance à déteste:
Les humains ignorent les vertus et les idées avancées par les choses ou personnes qu’ils n’aiment pas. Nous déplaçons et déformons les faits et nous mettons des caches sur d’autres options ou opinions.
Selon Charlie Munger, l’homme est né aussi pour « détester et haïr »

1) Ignorer les vertus dans l’objet de l’aversion.
2) Détestez les produits et les actions des gens simplement associés à l’objet de son aversion.
3) Distorsion d’autres faits pour faciliter la haine.
4) La médiation entre des adversaires enfermés dans la haine est soit difficile, soit impossible.

Incitation à cause de biais. «À la fois dans son propre esprit, ainsi que dans celui du conseiller de confiance … cela provoque un comportement parfaitement terrible. Prenez des présentations de vente de courtiers d’entreprises immobilières commerciales. J’ai 70 ans et je n’en ai jamais vu un dont je pensais qu’il était à proche distance de la vérité objective.

Erreur de jugement due à la tendance à la cohérence et à l’engagement. :
«L’esprit humain ressemble beaucoup à l’ovule humain, en ce sens que l’ovule a un dispositif d’arrêt. Un spermatozoïde entre, et l’ovule empêche le prochain d’entrer. La tendance à la cohérence est de la sorte … le cerveau à tendance à refuser l’entrée d’une nouvelle idée lorsqu’il en a déjà accepté une … Selon Max Planck, la nouvelle physique vraiment novatrice et importante n’a jamais été vraiment acceptée par la vieille garde, mais plutôt par une nouvelle garde qui avait le cerveau moins bloqué par ses conclusions précédentes. Si l’entourage de Planck avait cette constance et cette tendance d’engagement qui leur ont fait gardé leurs anciennes conclusions intactes en dépit de preuves irréfutables, vous pouvez imaginer comment se comporte les gens comme vous et moi … « 

Erreur de jugement due à la tendance à vouloir éviter le doute :
Si nous ne sommes pas sûrs d’une décision, nous essayons d’éliminer tout doute en prenant rapidement une décision mal informée (qui peut être inadéquat), c’est une tendance à l’évitement du doute
La tendance à l’évasion du doute est déclenchée par une combinaison de perplexité et de stress.

Erreur de jugement due à la tendance à éviter l’incohérence :
Nous avons une réticence à changer. L’élimination des mauvaises habitudes est un trait rare. Le cerveau de l’homme conserve l’espace de programmation en étant réticent à changer, ce qui est une forme d’évitement de l’incohérence..(tendance à l’engagement : tendance à rester sur les choix initiaux)

Les facteurs qui ont créer un mode anti-changement et la tendance à éviter l’incohérence chez les humains :
Ce fonctionnement facilitait la prise de décisions rapides, pour nos ancêtres la rapidité de décision était un facteur de survie important alors qu’ils étaient des proies. Cela facilitait également la survie du groupe, ce qui aurait été plus problématique si chaque élément du groupe changeait toujours ses réponses. C’était la meilleure solution que l’évolution pouvait obtenir dans le nombre limité de générations entre le début de l’alphabétisation et la vie moderne complexe d’aujourd’hui.

La tendance due au manque de curiosité :
Il n’y a pas assez de goût pour la curiosité et pour continuer à apprendre, alors que cela apporte beaucoup d »avantages lorsque vous êtes dans ce processus continu d’apprentissage. Munger : « les curieux sont récompensés par beaucoup de plaisir et de sagesse une fois que l’éducation scolaire formelle a pris fin. »
La tendance à la curiosité a été l’un des principaux moteurs du progrès humain à travers l’histoire, la curiosité dans l’espèce humaine est beaucoup plus forte que dans toute autre espèce de mammifère.

Tendance à l’équité kantienne :
La vie n’est pas juste, mais beaucoup ne peuvent pas accepter cela. Tolérer un peu d’injustice devrait être acceptable si cela signifie une plus grande équité pour tous. L’exemple qu’utilise Munger consiste à laisser entrer d’autres conducteurs sur l’autoroute, sachant qu’ils réagiront de même à l’avenir.
L’impératif catégorique, ou la règle d’or de Kant, consiste à exiger que les humains suivent ces comportements qui, s’ils sont suivis par tous les autres, rendraient le système humain environnant plus efficace pour tous.

Tendance due à l’envie / jalousie :
Il n’y a pas besoin d’explication, mais Munger fait une remarque intéressante sur le fait que la tendance à l’envie/jalousie est étonnamment absente de la plupart des manuels de psychologie.
L’envie / jalousie est une tendance de survie ancestrale qui est en rapport avec la nécessité d’obtenir des aliments souvent rares, cela se produisait souvent lorsque la nourriture est vue en possession d’un autre membre de la même espèce.

 » J’ai entendu Warren [Buffett] dire une demi-douzaine de fois : « Ce n’est pas la cupidité qui pousse le monde, mais l’envie »

Tendance à la réciprocité :
Nous avons tendance à vouloir retourner une faveur quand quelqu’un nous aide, ce qui peut être une bonne chose à certains moments, mais cela peut également conduire à de mauvaises décisions si vous faites des actions de réciprocité gagnant-perdant.

«L’esprit humain, au niveau subconscient, peut être manipulé et vous ne le savez pas. J’utilise toujours l’expression : « Vous êtes comme un unijambiste dans un concours de coups de pied au cul. … Un type nommé Zimbardo avait des gens à Stanford divisés en deux groupes : l’un était le groupe des gardes et l’autre étaient le groupes des prisonniers et ils ont commencé à jouer leur rôles comme les gens l’attendaient. Il a dû arrêter l’expérience après environ cinq jours. Entrer dans la misère humaine et la dégradation et le comportement pathologique … Ce que vous pensez peut changer ce que vous faites, mais peut-être encore plus important, ce que vous faites changera ce que vous pensez.

Le déni de réalité – refus psychologique et évitement de la douleur :
Nous avons l’habitude de déformer les faits jusqu’à ce qu’ils deviennent supportables pour nos propres vues/idées/croyances.

Tendance due à une estime de soi excessive :
Nous pensons tous que nous sommes au-dessus de la moyenne. C’est de là que provient l’excès de confiance. Le plus grand type de fierté devrait être la fierté d’être digne de confiance pour éviter de développer un ego surdimensionné.

Tendance due à l’optimisme excessif  :
Le biais de sur-optimisme montre généralement que l’excès d’optimisme est la condition humaine normale. Attention cela peut mener à la cupidité.

Tendance due à la sur-réaction en cas de perte :
La sur-réaction de privation est d’une certaine manière l’aversion à la perte. L’aversion à la perte se réfère à la tendance des gens qui préfèrent largement éviter les pertes à l’acquisition de gains. La plupart des études suggèrent que les pertes ont deux fois plus d’impact psychologiquement, que les gains. Un homme réagit ordinairement avec une intensité irrationnelle même à une petite perte ou à une menace de perte de propriété, d’amour, d’amitié, de territoire, d’opportunité, de statut ou de toute autre chose valorisée.

Exemple :
perdre 10 € est 2 fois pplus douloureux que le plaisir de gagner 10 €.
La plupart des gens agissent pour ne pas perdre plutôt que pour gagner.

Deuxième exemple de sur-réaction due à la perte/privation. «Prenez le chien Munger, un chien charmant et inoffensif. Pour que ce chien vous morde, il faut essayer de lui prendre quelque chose dans sa gueule … Si vous avez essayé de faire supprimer des acquis dans les négociations de travail, vous saurez que la version humaine de ce chien est en chacun de nous. J’ai un voisin, et son voisin a placé un petit sapin d’environ 90 cm de haut. Eh bien, ils avaient une querelle. Les gens peuvent devenir vraiment fous lorsqu’il y a une perte mineure. « 

Tendance et influence provoquée par la preuve sociale :
La tendance de la preuve sociale est une tendance automatique à penser et à agir comme les autres autour de nous pensent et agissent. C’est la mentalité du troupeau.

Exemple de sur-influence par la preuve sociale : «Même les hommes d’affaires de grande envergure entrent dans ces vagues de la preuve sociale. Vous souvenez-vous il y a quelques années, quand une compagnie pétrolière acheté une entreprise d’engrais, et toutes les autres grandes compagnies pétrolières ont pratiquement suivi et a acheté une entreprise d’engrais? Toutes ces compagnies pétrolières ont acheté des entreprises d’engrais, mais elles ne savaient pas exactement quoi en faire, et si Exxon le faisait, c’était assez bon pour Mobil, et vice versa. Je pense qu’elles ont toutes arrêtés cette activité maintenant, mais cela a été un désastre total. « 

Tendance à la mauvaise réaction due à l’effet de contraste :
Notre problème ici est une mauvaise compréhension des comparaisons, il est préférable d’évaluer les personnes et les objets par eux-mêmes et non par leur contraste/comparaison.

Exemples : «Dans ma génération, les femmes vivaient avec leurs parents jusqu’à ce qu’elles se marient, j’ai vu des mariages parfaitement épouvantables faits par des femmes hautement désirables parce qu’elles vivaient dans des foyers terribles et j’ai vu des 2ème mariages terribles qui ont été faits parce que c’étaient une légère amélioration par rapport au 1er mariage qui était encore bien pire … Vous pensez que vous êtes à l’abri de ces choses, et vous riez, et je veux vous dire, que vous n’êtes pas à l’abri.

La tendance à une réaction erronée due à l’effet de contraste est habituellement utilisé pour provoquer un désavantage pour un client, faire en sorte qu’un prix ordinaire semble faible. Un vendeur peut créer un prix artificiellement élevé par rapport au prix toujours recherché, puis annoncer le prix standard comme une grande réduction du prix initial factice.

Tendance due à l’influence du stress :
L’adrénaline tend à produire des réactions plus rapides et plus extrêmes. Certains stress peuvent améliorer les performances, mais le stress répétitif conduit souvent à un dysfonctionnement.

Tendance due à la disponibilité des informations et à une mauvaise pondération :
Nous surpondérons ce qui est facilement disponible. Une liste de contrôle, ou un ensemble de règles, peut aider contrer à cette tendance.

Le cerveau imparfait de l’homme, à capacité limitée, se dirige plus facilement vers le travail qui est le plus facilement accessible à lui. Et le cerveau ne peut pas utiliser ce dont il ne peut pas se souvenir. La phrase à retenir pour traiter le biais de disponibilité est simple : « Une idée, ou un fait, ne vaut pas davantage simplement parce qu’elle est plus facilement disponible pour vous »

Tendance à l’utilisation :
Trop nombreux sont ceux qui apprennent une compétence à simplement pour répondre à un test ou une présentation au lieu d’essayer de la comprendre effectivement

Les compétences s’atténuent avec la non utilisation. Tout au long de sa vie, un sage s’engage dans la pratique pour toutes ses compétences utiles, rarement utilisées, peut-être hors de sa discipline, comme une sorte de devoir envers son meilleur moi. Les compétences d’un ordre très élevé ne peuvent être maintenues que dans la pratique quotidienne.

La tendance de l’utilisation postule que lorsqu’une compétence est est utilisée régulièrement alors la compétence (1) sera perdue plus lentement et (2) reviendra plus rapidement quand rafraîchie avec un nouvel apprentissage.

Tendance due à la mauvaise influence des médicaments :
C’est une tendance très forte qui coûte des vies.

Tendance aux erreurs due au dépendance chimique :
« Nous n’avons pas à en parler. Nous en avons tous vu. Mais il est intéressant de savoir comment cela va toujours provoquer une rupture morale, et cela implique toujours un déni massif. »

Tendance due à la sénescence :
Comme nous vieillissons il y a une perte naturelle de certaines compétences et capacités. La pensée et l’apprentissage continu aident à ralentir le déclin.

Tendance due à la mauvaise influence d’une autorité :
Suivre les ordres juste parce que quelqu’un le dit. Vivant dans des hiérarchies de dominance comme il le fait, l’homme est né principalement pour suivre les dirigeants, avec seulement quelques personnes à la tête. Ainsi, la société humaine est formellement organisée en hiérarchies de dominance.

Exemple de sur-influence de l’autorité : « Ils ne font pas cela dans les avions, mais ils l’ont fait dans des simulateurs. Ils ont demandé au pilote de faire une chose que même un copilote idiot saurait que l’avion allait s’écraser, le pilote fait cette action, et le copilote est assis à côté, et le pilote fait figure d’autorité … Dans 25 % des cas , l’avion tombe en panne et s’écrase sans que le copilote intervienne.

Tendance due aux âneries :
C’est essentiellement passer trop de temps sur des bêtises,

Tendance aux erreurs due au fait de respecter une raison/ un motif :
Certaines personnes veulent juste des réponses, pas la raison ou une meilleure compréhension.

Erreur de jugement due à l’engagement personnel :
Vous avez une loterie où on vous donne votre numéro pour le lot, puis quelqu’un tire le numéro pour le lot, c’est un mauvais jeu pour les participants. Vous avez une loterie où les gens peuvent choisir leur numéro, vous obtenez un grand jeu. Les gens pensent que comme ils se sont engagés, c’est mieux, qu’ils auront plus de chance. A la minute ou ils ont choisi eux-même leur numéro, cela donne une validité supplémentaire. Après tout, ils ont pensé et ils ont agi sur l’événement (même si cela les probabilités de gains restent les mêmes)

«La tendance à aimer surtout soi-même, son propre genre et ses propres structures d’idée, et la tendance à être particulièrement susceptible d’être trompé par une personne que l’on aime.

Un préjugé due à la nature non mathématique du cerveau humain :
Un patron attrape un employé en train de voler de la caisse enregistreuse : « Je ne l’ai jamais fait avant, Munger di t: «Dans l’histoire de la Compagnie Candy See’s, ils disent toujour s: « Je ne sais pas ce que je veux dire, «Je ne l’ai jamais fait avant, et je ne vais plus jamais le faire. Et nous les renvoyons. Il serait mauvais de ne pas le faire, parce que les mauvais comportements se propagent. « 

Ne pas expliquer correctement  » le pourquoi ? « 
 » Nous connaissons tous des gens qui sont recalés/se font virer, car ils essaient de mémoriser, ils essaient et ils échouent. Cela ne fonctionne pas. Le cerveau ne fonctionne pas de cette façon. Vous devez disposer de faits sur les structures théoriques en répondant à la question «Pourquoi ? »

Développement et confusion organisationnelle du au syndrome « dire quelque chose à tout prix »
Une abeille sort de la ruche et trouve le nectar et elle revient, elle fait une danse qui communique aux autres abeilles là ou se trouve le nectar, et elles sortent et l’obtiennent. Eh bien, un scientifique a décidé de faire une expérience. Il a mis le nectar droit. Chemin vers le haut. Eh bien, dans un cadre naturel, il n’y a pas de nectar où ils sont tous droits, et le pauvre abeille n’a pas un programme génétique adéquat pour gérer ce qu’elle a à communiquer. Et vous penseriez que l’abeille serait de retour dans la ruche et se glisserait dans un coin, sans rien faire, mais elle ne le fait pas. Elle entre dans la ruche et fait cette danse incohérente. Toute ma vie j’ai eu affaire à l’équivalent humain de cette abeille. C’est une partie très importante de l’organisation humaine, donc le bruit et la réciprocité et ainsi de suite de toutes ces personnes qui ont ce que j’appelle le syndrome de dire-quelque chose n’affectent pas vraiment les décisions.

Effet « lollapalooza » – effet cumulé de toutes les causes d’erreurs de jugement :
Finalement, Munger dit qu’il y a une autre question psychologique qui est l’effet lollapalooza – la tendance à obtenir des conséquences extrêmes lorsque vous combinez un certain nombre de ces erreurs de jugement. Tout n’est pas perdu, parce que nous sommes tous des êtres humains encore fonctionnels. Selon Munger : la tendance n’est pas toujours le destin, et connaître les tendances et leurs antidotes peut souvent aider à prévenir les problèmes qui se produiraient autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *