Fêtes religieuses et mouvements de la terre

 

Le christianisme a tout d’abord puisé ses fêtes dans le judaïsme, à commencer par le dimanche comme jour de repos, inspiré du sabbat chez les juifs. Pâques est également une tradition hérité de la Pessa’h juive et est accompagné d’une période de jeune (le Carême) et d’une période réjouissance (le temps pascal), clôturé par la Pentecôte. Les Cendres, les Rameaux, le Jeudi et le Vendredi Saint font également partie de cette période de célébration.

De nombreuses fêtes catholiques moins importantes ont été mises en place dans le seul but de supplanter les fêtes d’origine romaine ou d’origine orientale. C’est notoirement le cas pour le 25 décembre, qui symbolisait la naissance du soleil dans le culte mithriaque au IIIe et IVe siècles. Même constatation pour l’Épiphanie qui célébrait la naissance du fils d’Isis en Égypte.

On remarque sur les fêtes du paganisme nordique ont laissé des marques dans les célébrations des fêtes catholiques, tel que le houx et la bûche qui sont traditionnellement représentés pour le solstice d’hiver.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *