La tricherie indétectable

 

 

LA TRICHERIE INDETECTABLE DANS LA SOCIETE

 

À la fin du 20ème siècle, Frank R. Wallace, docteur en chimie, a publié une série de livres qui ont exposé les fraudes politiques et religieuses. Son livre précurseur, « Poker : Un revenu garanti pour la vie en utilisant les concepts avancés du poker » utilise le jeux de cartes comme une métaphore pour illustrer les concepts de tricherie et de fraude. C’est en jouant au poker que Wallace a compris que les mêmes tricheries avaient lieu dans tous les domaines de la société.

Wallace nous présente le concept de tricherie/escroquerie, qu’il définit comme «l’usurpation invisible, non détectée, d’un moyen de subsistance». Invisible car nous sommes entourés de tricherierie et que nous ne la voyons pas, comme dans l’histoire « les habits neufs de l’empereur » , car elle fait partie intégrante de la société (comme dans Matrix).

Technique :

  • La première étape est de promouvoir un mythe, en douceur, afin que les autres l’acceptent sans poser de questions. Le mythe peut être défini simplement comme «une croyance fausse ou malhonnête» c’est-à-dire une croyance qui n’est pas en accord avec la réalité objective.
  • La deuxième chose est le mysticisme, qui est «l’acceptation ou la promotion des mythes». Tous les êtres humains sont victimes du mysticisme, mais certains tombent dans le piège beaucoup plus facilement que d’autres, certains sont plus naïfs.

La supercherie consiste à manipuler les individus qui sont soit naïfs, soit paresseux intellectuellement, ou qui n’ont pas les connaissances nécessaires. Une supercherie est une tromperie, plus ou moins habilement calculée et exécutée, impliquant généralement la substitution du faux au vrai.

Exemple aux cartes :

Dans une partie de cartes, un tricheur de petite envergure peut aborder et se lier d’amitié avec un joueur médiocre et de faible estime de soi, l’amener à jouer aux cartes et à parier négligemment, puis gagner des gains auprès de ce joueur.

Le tricheur plus expérimenté peut mettre en place une situation de telle sorte que le joueur revienne partie après partie parce qu’il ressent du respect et de l’amitié pour le tricheur. Dans ce cas, le joueur innocent est tombé dans le piège, à cause du mythe selon lequel le joueur-tricheur se soucie réellement de lui, et ainsi le tricheur gagne régulièrement de l’argent du joueur innocent, qui ne voie pas la tricherie.

En élargissant le concept du tricheur, au-delà des jeux de carte, cela inclut la plupart des dirigeants syndicaux, les politiciens, les vendeurs, les «écologistes», les avocats, les Don Juans, etc… et vous avez l’idée de la grandeur de ce que peut être la tricherie au niveau d’un pays, d’une religion.

Wallace identifie 2 défauts de caractère qui provoque le mysticisme/irrationalité chez une personne : la malhonnêteté et la paresse. Au sens large, la malhonnêteté implique non seulement des tromperies délibérées de la part des tricheurs, mais aussi des évasions de la réalité et d’auto-tromperies de la part des victimes. La paresse implique non seulement une réticence à exercer des efforts pour se soutenir par l’effort physique, mais aussi le refus d’intégrer la réalité externe à travers une réflexion exigeant un effort mental.

Le 1er maître néotricheur identifié par Frank R. Wallace dans son livre « The Neo-Tech Discovery » est Platon, le philosophe grec. Platon préconisait la notion de «causes supérieures» et d ‘«idées innées» pour expliquer les abstractions, les définitions et d’autres concepts connus pour exister dans l’esprit mais qui ne sont pas facilement perceptibles. Cette idée d’un monde « supérieur » qui se trouverait en dehors de notre réalité, ainsi que l’inefficacité de nos sens et de notre capacité à raisonner, ont été utilisées par des organisations néo-tricheuse très connus telles que :

– L’Église catholique (sacrifiant d’innombrables individus pour l’amour de « Dieu » (le mythe) dans les guerres de religion, l’inquisition, l’approbation de l’esclavage…)

– La Russie communiste et la Chine (sacrifiant d’innombrables individus pour le bien de « l’Etat » (le mythe) )

– Les « écologistes New Age » (sacrifiant d’innombrables individus pour le bien de « Mère Nature » – Gaia » ; l’abandon du DTT dans les années 1970 a eu pour effet l’augmentation de 1 000 000 du nombre de personnes atteintes de malaria)

Au fil des années, Wallace a développé des techniques spécifiques pour identifier et contrer les tricheurs. Il a appelé ces techniques d’identification « Néo-Tech ». Wallace définit Néo-Tech comme «l’honnêteté entièrement intégrée basée sur des faits de la réalité. » Wallace montre que pour ne plus subir un tricheur, il suffit d’enlever son propre mysticisme personnel, ses propres irrationalités et utiliser la logique pour voir la situation réelle. Bref enlever ses oeillères et ses illusions . Une fois que le mysticisme (les croyances illusoires qu’on nous impose) est éliminé de l’esprit, on peut voir clairement la réalité telle quelle est, et passer à un raisonnement intégré sans mythe – c’est Neothink.

La philosophie Néo-Tech a pour noyau la philosophie objectiviste. Wallace a élargi la vision objectiviste de l’homme pour proposer, dès les années 80, à mesure que la technologie humaine se développe, l’immortalité biologique (IBI) qui se développera pour permettre aux humains de prospérer et de vivre heureux pour toujours. Une fois cet obstacle éliminé, le seul événement qui mettrait fin à l’IBI (ou à l’humanité) serait la disparition éventuelle de notre univers. Compte tenu de la croissance exponentielle de la connaissance et de la technologie humaine, « La découverte Néo-Tech » fait l’hypothèse que même la disparition de notre univers pourrait être évitée, dans un futur éloigné, par une intervention consciente, basée sur la technologie par le contrôle conscient de la masse et de l’énergie et de la gravité (L’Homme utilise déjà les 3 forces fondamentales de l’univers comme exemple : les collisionneurs, les centrales nucléaires, les photons, les protons, la force électromagnétique… etc etc..).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *