LA REGLE D’OR AU FIL DES ÉPOQUES

Existe-t-il un élément central de toute religion majeure, qui est un principe religieux fondamental qui, appliqué par les fidèles, peut être observé et vérifié pour favoriser les effets sociaux que presque tout le monde veut, à savoir la paix mondiale, la prospérité et la liberté ?

LA REGLE D’OR ZOROASTRE (600 av JC)

« Tout ce qui est désagréable pour vous ne le fait pas pour les autres. »

Shayast-na-Shayast, 13.29

Zoroastre (628 – 551 av JC)

LA REGLE D’OR DU BRAHMANISME (Hindouisme orthodoxe) – (500 av JC)

« Ce qui constitue tout ton devoir : ne fais pas aux autres ce qui, à toi, te causerait du tort »

Mahabarata 5, 1517

Krishna Vyasa (500 av JC)

LA REGLE D’OR DU BOUDDHISME (500 av JC)

« Ne fais pas aux autres ce qui te blesserait toi-même »

(Udana-Varga, 5,18).

Gautama (563-483 av JC)

 

LA REGLE D’OR DE CONFUCIUS (Chine) – (500 av JC)

« Y a-t-il une maxime qui doit être appliquée toute la vie ? Sûrement c’est la maxime d’or : ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent »

(Analectes, 15, 23).

Confucius (551-479 av JC)

 

LA REGLE D’OR TAOÏSTE(Chine, Japon)

« Regarde le gain de ton voisin comme ton propre gain, et ce qu’il perd comme ta propre perte»

Tai Shang Kan Ying Pien

Lao Tzeu

REGLE D’OR JUDAÏQUE (30 av JC)

« Ce que tu considères comme détestable, ne le fais pas à ton voisin. C’est là toute la loi ; le reste n’est que commentaire »

Talmud, Sabat, 31a, Hillel Ha-Babi

LA REGLE D’OR DU CHRISTIANISME (100 après JC)

« Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux»

(Matthieu 7:12).

REGLE D’OR DE L’ISLAM (1 300 après JC)

« Aucun de vous n’est croyant, s’il ne désire pour son prochain ce qu’il désire pour lui-même »

Al-Nawawi n° 13

Imam Yaha Ibin Sharif al-Nawawi (1234-1278)

REGLE D’OR STUART DE JAY STUART NELSON

« Ne saisissez pas la richesse et la liberté des autres, comme vous voudriez qu’ils ne s’emparent pas de votre richesse et de votre liberté. »

 

REGLE D’OR DE LA CONSTITUTION NEO-TECH DE FRANK R. WALLACE

Préambule :

Le but de la vie humaine est de prospérer et de vivre heureux. La fonction de la société est de garantir ces conditions lesquelles permettent à tous les individus de réaliser cette prospérité et ce bonheur. Ces conditions peuvent être garanties par une constitution qui interdit l’utilisation de la force ou de la coercition initiatrices par n’importe quelle personne, groupe, ou gouvernement contre tout individu :

La Constitution

Article 1 : Aucune personne, groupe de personnes ou gouvernement ne peut initier la force, la menace de force ou la fraude contre la personne ou la propriété de n’importe quel individu.

Article 2 : La force peut être utilisée moralement et légalement seulement comme défense contre ceux qui violent l’Article 1.

Article 3 : Il n’y aura jamais d’exception aux Articles 1 & 2.

La Constitution Néo-Tech repose sur six axiomes :

1. Les valeurs existent seulement par rapport à la vie.

2. Tout ce qui profite à un organisme vivant est une valeur pour cet organisme. Tout ce qui nuit à un organisme vivant est une non-valeur pour cet organisme.

3. La valeur fondamentale contre laquelle toutes les valeurs sont mesurées est l’individu conscient.

4. La morale est liée uniquement aux individus conscients.

5. Les actions immorales proviennent des individus qui volontairement se nuisent à eux-mêmes et aux autres par la force, la déception ou en détruisant des valeurs.

6. Les actions morales proviennent des individus qui volontairement profitent à eux-mêmes et aux autres en produisant des valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *