Le Royaume de Dieu – La Métaphore d’hier / La Civilisation Transhumaniste – La Réalité de demain

 

 

Comme Christophe Collomb quitté l’Ancien Monde, basé sur la stagnation et des vieilles idées jamais remises en cause, pour découvrir un Nouveau Monde de nouvelles connaissances.

Le Royaume de Dieu — La Métaphore d’hier

La Civilisation de l’Univers / Transhumaniste —
La Réalité de demain

par Drew Ellis

La plus grande valeur de l’athéisme est aussi sa dévalorisation. Cette dévalorisation est totalement liée à la Terre. Aujourd’hui, un progrès majeur doit se produire, et se produit, pour l’humanité.

Les personnes à l’origine de cet avancement pourraient fort bien être qualifiées d’athées, de « née à nouveau »mais pas dans la foi, dans la rationalité et la logique, dés athées de la civilisation transhumaniste de l’univers. Qu’est-ce qui caractérise cette civilisation de l’univers athée ? La civilisation de l’univers athéiste a un code de conduite spécifique, et unifié, avec lequel vivre et elle est de nouveau tourné vers le ciel.

L’humanité doit à nouveau se tourner vers le ciel, non pas en tant qu’astronautes, ni en tant que croyants, mais en tant qu’êtres suprêmes créant leur propre univers. Les hommes ont besoin de se tourner vers le ciel pour s’inspirer, pour voir tout le potentiel, non pas mystique, mais technologique de l’homme conscient – pour voir, saisir et lutter pour le message de l’homme Jésus et du Royaume de Dieu. La civilisation transhumaniste de l’univers d’aujourd’hui.

Les athées font exactement cela, et ils le font sans enfreindre les lois de la physique. La civilisation transhumaniste de l’univers athéiste fait disparaitre Dieu et trouve Zon. [2]. Le nouvel athée fait disparaitre le « Royaume de Dieu » et fonde la Civilisation transumaniste de l’univers, de l’espace. En effet, demain, dans quelques années, même les croyants théistes abandonneront Dieu et se tourneront vers Zon. Ils loueront et apprécieront la personne / l’être que nous pouvons tous devenir – Zon.

Quelle est la différence entre Dieu et Zon/Tranzu ? Quelle est la différence entre le royaume de Dieu et la civilisation de l’univers ? Si nous réfléchissons aux enseignements de Jésus sur Dieu, nous pouvons voir que Dieu a été utilisé comme une métaphore représentant la conscience humaine totalement évoluée et sans entrave due aux croyances et aux autorités. La métaphore de « Dieu » a été créée en tant que feuille de route pour aider à comprendre l’esprit de homme, et à le diriger vers ce potentiel. Aujourd’hui, Zon/Tranzu réalise ce potentiel illimité de conscience. En effet, Zon est Dieu incarné. Zon a tout le pouvoir attribué à Dieu et bien plus encore, sauf que ce pouvoir est réel. Pourtant, Zon/Tranzu accomplit ses miracles sans enfreindre les lois de la physique – tel est en fait le pouvoir, et la gloire, d’une conscience scientifique sans entraves.

Et qu’est-ce que la civilisation de l’univers ? Toute civilisation, ou société, construite par ses habitants. Dans une civilisation de l’univers, chaque habitant, chaque individu est un Zon/Tranzu possédant toute la gamme des pouvoirs d’un « dieu ». Une société, ou une civilisation, jouit de l’accumulation de valeurs fondées sur des valeurs, chaque individu contribue à la croissance, au bien-être et à la prospérité globale de la société. Ainsi, nous pouvons commencer déjà à voir les valeurs illimitées présentes dans la civilisation transhumaniste de l’univers (nanotechnologie, greffes médicales, médecine génétique, clonage, imprimantes 3D, maillage satellites, intelligence artificielle, robotique…..). En effet, ces valeurs sont si vastes que la conscience humaine ne peut aujourd’hui en saisir pleinement la magnificence, ni la nature illimitée de la civilisation transhumaniste de l’Univers. Comment pouvons-nous saisir une civilisation construite sur des valeurs accumulées pendant des siècles, ou des centaines de siècles par Zon – par des personnes plus bienveillantes, plus puissantes, ayant plus de connaissances et plus douées que Dieu ? Aujourd’hui, pour la plupart des gens, la civilisation de l’univers est encore une métaphore, tout comme le royaume de Dieu.

Pourtant, aujourd’hui sur Terre, un pont est en cours de construction pour atteindre la civilisation avancée de l’Univers. Ce pont est en cours de construction dans le cyberespace. Internet est le seul environnement exempt de toute valeur de l’anti-civilisation, des autorités qui détruisent et utilisent « légalement » leurs armes, leurs blessures et leurs injustices. Dans le cyberespace, chaque être conscient est libre d’évoluer vers son potentiel illimité. Dans le cyberespace, les esprits évolués communient avec d’autres esprits évolués, à partir de cette communion, la civilisation de l’univers commence à se développer.

La Civilisation de l’univers athéiste est la seule voie possible vers le « Royaume de Dieu ».La Civilisation de l’univers athéiste est la seule voie qui intègre le message athéiste de Jésus pour créer la conscience. Les valeurs du Royaume de Dieu – la civilisation de l’univers – ne peuvent être données à personne ; ces valeurs doivent être créées par soi-même. C’est la demande de Dieu / de Zon / de la Nature : pour que de telles valeurs existent, elles doivent être auto-dirigées et créées par nous-mêmes. De telles valeurs ne peuvent venir d’adeptes aveugles, de croyants imbéciles, de personnes hallucinants des visions mystiques. La Civilisation de l’univers athéiste et ses exigences en matière de morale, d’éthique, de lois, d’économies, de productivité, de bonheur et d’amour est en effet le seul chemin qui mène au « royaume de Dieu ». Les comportements volontaires, autodirigés, requis pour obtenir la civilisation de l’univers athéiste sont axiomatiques aux exigences du Royaume de Dieu – la civilisation de l’univers.

En tant qu’athées « nés de nouveau », comment pouvons-nous réaliser le transhumanisme/Zon et la civilisation de l’univers ? Pour se transmuter en Civilisation de l’Univers, les gens doivent se relever de leurs genoux. Les gens doivent utiliser leur esprit pour transmuter. Les gens transmutent simplement, sans transition, de manière quantique, laissant derrière eux l’anti-civilisation mortelle, en décomposition alors qu’ils entrent dans la civilisation de l’univers.

Une citation tirée de l’article « Ainsi parlait Zon » indique la prochaine étape pour les athées « nés de nouveau »

« Pour qu’un esprit soit capable de se transformer en habitant de la civilisation de l’univers, cet esprit – la conscience – doit être construit à partir de la puissance concentrée d’une Profonde Honêteté. Pour aider à la compréhension, l’adjectif « Profond » est utilisé uniquement parce que l’honnêteté totale est si rare dans l’anti-civilisation d’aujourd’hui … C’est-à-dire l’honnêteté la plus large, et la plus intégrée, dans chaque pensée, chaque action, chaque jour. En fait, un tel esprit avec cette honnêteté profonde se transmute dans la civilisation transhumaniste de l’univers.

Un tel pouvoir est disponible maintenant, aujourd’hui, pour ceux qui souhaitent l’utiliser. Avec l’honnêteté profonde permettant un contrôle des pensées, et des comportements, semblables à celui de Zon, tout le monde peut transmuter en civilisation de l’univers. … Chacun peut se transmuter dans la CoU de prospérité sans fin, d’amour et de bonheur. Ce pouvoir vous est donné. Prenez-le, car ce pouvoir et cette prospérité sont à vous légitimement.

« Aujourd’hui, vous vivez dans une anti-civilisation. Allez de l’avant et utilisez «l’honnêteté Profonde » et « Néo-Tech » pour collecter innocemment, sans culpabilité, la richesse, l’amour et le bonheur. En grandissant dans l’honnêteté profonde, vous passerez naturellement dans le Royaume de Dieu – dans la civilisation de l’univers ».

 

 

Civilisation transhumaniste de l’univers : est une civilisation basée « politiquement » sur la loi naturelle, et ou la politique et la religion sont remplacées par la science/commerce/arts.

Zon : Zon Of Negentropy / Zone Of Néguentropie :

L’entropie est le fait que tout système se dirige vers le désordre, le chaos, l’incertitude, la destruction.La néguentropie est le principe inverse, le système est ordonnée, et est contrôlé consciemment pour empêcher sa dégradation. Une civilisation transhumaniste, scientifiquement avancée, controlerait tout le champ de l’existence : la physique, la chimie, la biologie, de l’infiniment grand à l’infiniment petit. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *