Vu sur le site Transhumanisme & IA : Un scientifique veut hacker biologiquement des humains pour qu’ils survivent sur Mars

Résumé :

Vivre sur Mars est dangereux pour les êtres humains tant que les scientifiques ne trouveront pas un moyen de les  protéger des rayonnements cosmiques mortels.

Le généticien Chris Mason, Université Weill Corneill, propose de hacker l’adn humain avec de l’adn de tardigrade, un petit organisme qui résiste aux rayonnements, à la deshydratation, et au froid intense…les caractéristiques de son génome insérées dans celui des cosmonautes pourraient rendre les cellules humaines plus résistantes.

Ch Mason admet que l’intégration des gènes humain/tardigrade prendra plusieurs décennies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *